11 mars 2022

 | 

Temps de lecture : 6 minutes

Entreprise : comment économiser l’énergie ?

0
Chaque semaine, les experts de Capitole Energie analysent le marché de l’énergie pour apporter aux clients un éclairage sur l’évolution des prix du marché de l’énergie.

La part d’énergie dans la facture des entreprises augmente de plus en plus. A l’heure où les signaux sont au rouge pour le futur des marchés du gaz et de l’électricité, découvrez les gestes pouvant être mis en place au sein d’une entreprise afin d’économiser l’énergie.

Des centaines d’actions peuvent être mises en places afin de réduire la consommation d’électricité ou de gaz d’une entreprise. Appelés « écogestes », ces actions sont réalisables à toutes les échelles de la vie d’une société.

Capitole Energie vous propose de retrouver dans cet article une liste non exhaustive des écogestes à mettre en place en entreprise. Elle vous permettra d’initier chaque employé aux bonnes conduites à entretenir au quotidien.

Économiser l’énergie dans l’industrie

Le secteur industriel est très énergivore. En 2017, l’industrie a utilisé près de 37 % de l’énergie produite dans le monde. Ainsi, plusieurs actions peuvent être mises en place par les entreprises de ce secteur afin de limiter leur consommation d’énergie et ainsi faire des économies.

À noter : Le secteur industriel le plus énergivore est celui de l’industrie pharmaceutique et chimique (28,7%), suivie de la métallurgie (25,9%), de l’agroalimentaire (14%), la fabrication de plastique et caoutchouc (12,6%) puis les représentants des industries utilisant le bois, le papier et l’imprimerie (10,9%).

Mettre en place une équipe dédiée à l’optimisation des dépenses énergétiques

Créer une équipe dédiée à la gestion de l’énergie peut se faire par l’embauche de représentants de chaque service. Leur mission sera d’optimiser au mieux le fonctionnement de chaque secteur de l’entreprise et de réduire les pertes afin de réaliser des économies d’énergie.

Réaliser un audit énergétique

Il faut savoir que pour certaines entreprises, la réalisation d’un audit est désormais obligatoire. Cette vérification énergétique doit être réalisée par des experts certifiés. Cette vérification obligatoire concerne les entreprises de plus de 250 salariés avec un chiffre d’affaires supérieur à 50 millions d’euros et un bilan de plus de 43 millions d’euros. Toutefois, pour des entreprises de moindre taille, réaliser un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) peut être bénéfique. Il permettra de pointer les secteurs dont la consommation peut être optimisée.

Vérifier régulièrement les appareils à air comprimé

Il est important de vérifier régulièrement les appareils fonctionnant à air comprimé. Cela vous permettra de réparer les fuites, d’arrêter les compresseurs en période d’inactivité, de nettoyer ou changer les filtres d’air quand il est nécessaire.

Prévoir des arrêts programmés

Grâce aux informations recueillies dans le cadre du DPE, vous aurez pu identifier les machines consommant le plus. Vous pourrez donc planifier leur fonctionnement en fonction des heures de pointes. De plus, vous pouvez également planifier des arrêts de ces machines. La mise hors tension de ces dernières peut vous permettre d’économiser une part importante d’énergie.

Surveiller les systèmes de CVC

Vérifier régulièrement les systèmes de climatisation, chauffage et ventilation (CVC) est une étape importante. En effet, ces systèmes CVC sont responsables de près de 52 % de la consommation d’énergies d’un bâtiment. Ainsi, surveiller la performance des systèmes CVC permet de savoir s’il faut les remplacer ou les mettre à niveau afin d’éviter les pertes énergétiques.

Mettre en place des systèmes de régulation de la chaleur

En effet, lors de procédés de production, une forme de chaleur est rejetée. On estime qu’environ 20 % à 50 % de l’énergie consommée dans le secteur industriel est perdue sous forme de chaleur. Il existe des systèmes pouvant être mis en place afin de récupérer cette chaleur et ainsi faire des économies sur l’énergie dépensée au sein de l’entreprise.

Economiser de l’énergie dans le secteur tertiaire

Les réflexes à adopter en tant que salarié

Au quotidien, dans le milieu tertiaire notamment, l’éclairage et les équipement électroniques consomment énormément. Des économies d’énergie peuvent être facilement réalisées en adoptant plusieurs habitudes simples :

  • Éteindre vos ordinateurs et vos écrans tous les soirs. Si possible, débrancher vos appareils. Pour information, un appareil branché, même en veille, consomme de l’énergie. Un ordinateur en veille utilise, en moyenne, de 20 % à 40 % de l’équivalent de sa consommation en marche.
  • Allumer la lumière dans les bureaux seulement lorsque c’est nécessaire et l’éteindre le soir quand tous les employés quittent les lieux. Privilégier la lumière naturelle en laissant les volets ouverts. Nettoyer les luminaires.
  • Limiter la luminosité de vos écrans.
  • Surveiller les impressions papier grâce aux règles suivantes : n’imprimer que les documents qui exigent de l’être. Recycler les feuilles en papier brouillon, imprimer autant que possible en format recto-verso, en utilisant un format « livret » qui permet de placer deux pages par feuille. Modifier la police d’écriture ainsi que les marges pour optimiser la mise en page et consommer moins de papier. Privilégier les impressions différées. Dématérialiser les procédures autant que possible. Veiller à la bonne validité du document en le corrigeant le plus possible avant impression afin de ne pas avoir à l’imprimer une seconde fois.
  • Eviter d’envoyer des pièces jointes trop lourdes, limiter le nombre de destinataires, vider régulièrement sa messagerie.
  • Fermer les portes des bureaux afin d’éviter les déperditions de chaleur.

En cas de fortes chaleur :

  • Limiter la différence de température à 4°C entre l’intérieur et l’extérieur.
  • Eviter d’allumer la climatisation lorsque la température à l’intérieur du bureau est inférieure à 26°C.
  • Aérer les pièces lorsque la température est plus fraiche, baisser les volets la journée aux heures où il fait le plus chaud.

Les actions à mettre en place en tant qu’employeur

Dans le cadre du chauffage 

  • Placer des thermomètres dans chaque pièce afin d’avoir un indicateur objectif de la température et de réguler le chauffage ou la climatisation en fonction. La chaleur peut constituer un risque pour les salariés, cela vous permettra par la même occasion de respecter les seuils prévus : 19°C pour les pièces occupées, 16°C si la pièce n’est pas occupée, 8°C pour une pièce non occupée plus de 2 jours.
  • Couper le chauffage lorsque les locaux sont fermés est une des solutions les plus simples pour réaliser une économie sur les factures énergétiques de l’entreprise.     
  • Opter pour des installations réduisant les dépenses d’énergie (double vitrage, bonne isolation…). Vous pouvez obtenir des aides financières de la part de l’Etat pour réaliser ces travaux.
  • Privilégier l’achat d’un ventilateur plutôt que d’un climatiseur. En effet, le premier consomme 52 fois moins en matière d’énergie que le second.
  • Faire vérifier régulièrement le bon fonctionnement des systèmes de chauffage permet d’éviter les pertes de chaleur mais surtout de veiller à la bonne diffusion de cette source d’énergie.

Dans le cadre de l’éclairage

  • Installer des détecteurs pour éteindre la lumière automatiquement dans les endroits les moins fréquentés. Ces détecteurs de présence permettront de n’allumer la lumière que lorsqu’il est nécessaire.
  • Si l’installation de détecteurs n’est pas prévu, veiller à éteindre la lumière lorsque personne n’est sur place.
  • Réduire l’éclairage publicitaire extérieur, notamment la nuit. L’éteindre après 1h du matin, comme la réglementation l’oblige.
  • Privilégier les ampoules LED dans vos locaux. Aussi, remplacer les ampoules classiques par des ampoules de classe A (basse consommation) comme des ampoules LED ou des ampoules fluo-compactes. Si vos locaux sont éclairés par des spots halogènes, privilégiez des lampes à LED ou des lampes à iodures métalliques.

Concernant les appareils électriques

  • Si vous avez une cuisine d’entreprise, privilégiez des micro-ondes pour la cuisson plutôt qu’un four.
  • Demander à votre service informatique de réduire le temps de mise en veille de vos ordinateurs à moins de 5 minutes. Cela peut vous permettre de réduire de moitié leur consommation électrique.
  • De manière générale, optimiser le fonctionnement des serveurs informatiques.
  • Remplacer les postes fixes par des ordinateurs portables, moins friands en énergie. Globalement, investissez d’avantage dans des ordinateurs basse consommation (éco-conçus).
  • Utiliser des multiprises à interrupteurs puisque les ordinateurs continuent de consommer même à l’arrêt.
  • Utiliser des photocopieurs multifonctions. Les éteindre lorsqu’ils ne sont pas en fonctionnement (une photocopieuse dépense 80% de son énergie lorsqu’elle est en veille).
  • Eteindre ou réduire la mise en service d’appareils audiovisuels, notamment les écrans dans les espaces d’accueil, et les projecteurs dans les salles de réunion.

Il s’agit là de solutions dont les coûts sont relativement faibles et pouvant être mises en place de manière assez rapide. Cumulées, ces actions vous permettront de réaliser des économies sur votre facture d’énergie grâce à la réduction de ces dépenses.

Sensibiliser chaque collaborateur

En tant qu’employeur, il est important d’impliquer chacun de vos collaborateurs. De ce fait, il sera plus naturel pour chacun de participer à la démarche d’efficacité énergétique prévue par l’entreprise. Pour cela, vous pouvez faire preuve de pédagogie de la manière suivante :

  • Expliquer la manière dont l’argent économisé peut être redistribué vers d’autres postes pour améliorer les qualités de travail.
  • Chaque mois, tenir les employés au courant des économies réalisées en diffusant les évolutions de la consommation énergétique.
  • Organiser des challenges permettant de mettre en scène de manière ludique les écogestes à réaliser. Des prix peuvent ainsi être distribuées.
  • Organiser des opérations promotionnelles (dans les locaux ou en faisant appel à des partenaires) sous forme d’animation afin de mettre en lumière les possibilités en terme d’écogestes.

Il ne faut pas hésiter à faire participer les collaborateurs. En effet, en organisant des ateliers d’échange, vos salariés (qui sont les premiers concernés) pourront eux-mêmes déterminer les gestes à mettre en place dans le cadre de la transition énergétique afin de permettre à votre entreprise de réaliser des économies sur ses factures d’énergie.

En faisant intervenir des experts, vous pouvez également bénéficier de conseils avisés dans le cadre de la rénovation de vos bâtiments et l’achat, l’entretien, le renouvellement ou l’utilisation de vos équipements.

 

Réviser vos contrats d’énergie peut également permettre de réaliser des économies. Les experts de Capitole Energie sont à votre disposition afin d’analyser vos besoins et de vous proposer le contrat de gaz ou d’électricité le plus adapté à votre profil de consommation. 

 

< See more posts

< Voir plus d’articles