FAQ

Comment gérer la crise de l’énergie ?

Entreprises : faites face à l’augmentation des prix

Face à la flambée des prix de l’énergie, les professionnels cherchent des solutions pour réduire leurs factures. 

Capitole Energie s’engage pour aider les entreprises face à la hausse des coûts énergétiques. Nos experts restent à vos côtés pour vous accompagner et vous conseiller en fonction de toutes les actualités nationales et internationales.

Comment réduire la consommation énergétique de mon entreprise ?

Plusieurs solutions sont envisageables afin de réduire votre consommation et donc de réduire vos factures. Voici quelques exemples :

  • Réaliser un audit énergétique
  • Utiliser des technologies qui permettent de gérer la consommation énergétique de vos bâtiments
  • Développer l’autoconsommation grâce aux énergies renouvelables
  • Mettre en place une stratégie d’effacement : il s’agit de réduire votre activité sur les périodes de forte consommation du réseau électrique afin d’atténuer la demande, mais surtout de réaliser des économies sur vos factures. En savoir plus.
  • Vérifier régulièrement le bon fonctionnement de vos équipements : des équipements défectueux consomment souvent plus d’énergie.
  • Pour les industries : mettre en place des systèmes de récupération de chaleur

Quelles aides de l’Etat sont accordées pour aider les entreprises à traverser la crise de l’énergie ?

  • Il existe une aide d’urgence pour les entreprises dont l’énergie représente plus de 3% du chiffre d’affaires. Les modalités d’accès ont été facilitées. Découvrez-en davantage juste ici.
  • Pour les copropriétés : le bouclier tarifaire est désormais étendu aux copropriétés au chauffage collectif au gaz. Il permet de recevoir une compensation équivalente au gel du tarif réglementé d’octobre 2021. Pour en savoir plus : https://www.capitole-energie.com/prolongation-du-bouclier-tarifaire-pour-le-gaz-et-l-electricite-sur-2023/
  • Le nouvel « amortisseur » de l’État. Effectif dès le 1er janvier 2023, ce mécanisme permet de limiter la hausse des prix de l’électricité pour les entreprises qui n’ont pas accès au tarif réglementé. Il concerne tous les contrats (ceux en cours, et ceux qui seront signés d’ici à la fin de l’année) aux prix de marché. Pour en bénéficier, aucun dossier à compléter, l’aide sera directement répercutée sur les factures.
  • Dès le 15 novembre, les entreprises dont le budget énergie a augmenté d’au moins 15% bénéficieront d’un guichet unique afin de demander une aide, voire même un acompte.
  • Pour les collectivités, l’Etat prolonge et renforce le « filet de sécurité » qui leur permet de compenser l’augmentation des dépenses de fonctionnement.
  • De nouvelles aides sont aujourd’hui en pourparlers en France et en Europe. Pour rester au fait des dernières actualités, n’hésitez pas à vous abonner à Capi’News, notre newsletter pour traverser la crise.

Quelles sont les mesures misent en place par le gouvernement pour limiter la hausse des prix ?

  • Le plafonnement du tarif de la CSPE (Contribution au Service Public d’Electricité) à 0,5 €/MWh contre 22,5 €/MWh en 2021. Pour les entreprises et particuliers dont la puissance de compteur est inférieure à 36 kVA, la CSPE a été fixée à 1 €/MWh.
  • Le bouclier tarifaire pour les entreprises éligibles au tarif réglementé. Il permet de ne pas subir une augmentation de ses dépenses énergétiques supérieure à 4%.

Existe-t-il des aides pour financer des travaux de rénovation énergétique ?

  • Les travaux de rénovation énergétique permettent de réduire la facture d’énergie sur le long terme. Certaines aides permettent de réduire les coûts de ces travaux.

    • Certaines copropriétés peuvent bénéficier de MaPrimeRenov’, un dispositif d’État qui permet de financer des travaux de rénovation énergétique. Tout savoir sur MaPrimeRenov’ Copro.
    • Les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) permettent aux entreprises de financer certains travaux d’isolation, d’installations de systèmes récupérateurs de chaleur, etc. Les travaux éligibles sont différents en fonction de votre secteur d’activité, pour en apprendre plus, c’est juste ici.

Comment savoir si le prix que l’on me propose est correct ?

Chaque semaine, la CRE (Commission de Régulation de l’Energie) publie une grille tarifaire de référence en fonction de votre segment de consommation : Voir ici. Vous pouvez y voir une fourchette de prix de référence pour l’électricité, avec un point haut et un point bas qui peuvent vous éclairer sur la qualité de votre offre.

Qu’est-ce qu’une note de crédit et quel impact a-t-elle sur mes contrats d’énergie ?

Des établissements financiers tels que Ellipro accordent une note de crédit en fonction des résultats financiers d’une entreprise.

Depuis le début de la crise, les fournisseurs accordent une importance très haute à cette note. Certains refusent de proposer des offres à des entreprises ayant une note de crédit inférieure à 4/10 par exemple.

Si vous êtes dans ce cas, vous pouvez nous envoyer vos bilans pour que nous puissions demander la mise à jour de votre note auprès de l’organisme financier ou vous pouvez nous transmettre un autre n° de SIRET dont la note est meilleure.

Est-ce que je dois attendre avant de me positionner ?

Emmanuel Macron encourageait il y a quelques semaines les entreprises à attendre avant de se positionner sur un nouveau contrat énergétique.

Toutefois, cela dépend vraiment de la situation dans laquelle vous vous trouvez à l’heure actuelle : votre date de fin de contrat, votre consommation, les installations énergétiques de votre entreprise, etc.

Votre stratégie d’achat n’est pas un cas général et demande donc la plus grande attention. N’hésitez pas à contacter votre courtier pour plus d’informations.

Avec la crise d'énergie actuelle, est-il vraiment préférable de se positionner sur un contrat 3 ans ?

Tout dépend encore une fois de votre situation. L’énergie s’achetant par années, les années court termes étant plus chères (2022 – 2023) que les années long terme (2024 – 2025), un contrat sur 3 ans permet de lisser le prix de l’énergie et d’avoir donc un budget plus maîtrisé.

Si votre trésorerie vous le permet, vous pouvez choisir un contrat court terme, mais si ce n’est pas le cas, un contrat 3 ans vous permettra d’accéder à un prix plus bas.

Pourquoi, parfois, on ne me propose qu’un seul fournisseur ?

Comme vu précédemment, les fournisseurs ont durci les conditions d’accès aux contrats d’énergie à certaines entreprises. En effet, une entreprise doit respecter des critères bien spécifiques pour que certains fournisseurs puissent se positionner sur leur dossier : début de fourniture, note de crédit, code NAF…

Je travaille dans les métiers de bouche, que se passe-t-il à l’heure actuelle pour les entreprises de mon domaine ?

Depuis plusieurs semaines, certains fournisseurs de gaz et d’électricité ne proposent plus d’offres aux entreprises des métiers de bouche : restaurants, boulangeries, etc.

N’hésitez pas à contacter votre courtier en énergie afin d’avoir des informations supplémentaires si vous devez renouveler votre contrat dans les mois à venir.