6 avril 2022

 | 

Temps de lecture : 4 minutes

Futurs Énergétiques 2050 : RTE publie les scénarios pour atteindre la neutralité carbone en 2050

0
Chaque semaine, les experts de Capitole Energie analysent le marché de l’énergie pour apporter aux clients un éclairage sur l’évolution des prix du marché de l’énergie.

Rte, le gestionnaire du réseau de transport de l’électricité, a publié récemment son analyse Futurs Énergétiques 2050.

Alors même que le nouveau rapport du GIEC alerte sur la situation climatique, les acteurs français de l’énergie se concertent afin de mettre en place une stratégie permettant d’atteindre la neutralité carbone dans une trentaine d’année. La neutralité carbone est l’objectif affiché pour 2050 de l’Union Européenne, qu’elle tente d’atteindre grâce au Pacte Vert. Il s’agit d’un ensemble de politiques qui visent à transformer de nombreux secteurs de la société, notamment le secteur des énergies.

Futurs Énergétiques 2050, qu’est-ce que c’est ?

Futurs Énergétiques 2050, c’est le résultat d’une étude sur l’évolution du système électrique français. Lancée en 2019, cette étude propose une démarche inédite, tant par sa méthode de concertation que par sa transparence à toutes les étapes du processus. L’étude a en effet donné lieu à une consultation publique menée en 2021. Dans le but de donner la parole à l’ensemble de la population.

Futurs Énergétiques 2050 permet d’analyser les évolutions de consommation et de comparer les 6 scénarios de systèmes électriques. Ces scénarios doivent permettre de garantir la sécurité de l’approvisionnement pour que la France réussisse son objectif d’une électricité bas-carbone d’ici à 2050.

Les scénarios du mix énergétique français

Par le biais de cette étude, l’objectif est de déterminer quels scénarios sont envisageables afin d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Plus que le scénario optimal (le moins coûteux par exemple), il s’agit de présenter l’ensemble des scénarios qui sont théoriquement réalisables.

À noter que ces scénarios ne prennent pas en compte les décisions politiques annoncées. Ils prennent place dans un cadre informatif et présentent les différentes manières dont la France pourrait tendre vers la neutralité carbone.

Trois de ces scénarios prévoient, sur le long terme, un système composé uniquement d’énergie renouvelable. Il s’agit des scénarios dits « M ».

Le scénario M0 

Pour la bonne réalisation de ce scénario, il serait nécessaire d’augmenter de manière exponentielle la quantité d’énergie renouvelable produite. Il vise en effet une sortie du nucléaire et une énergie produite exclusivement grâce au renouvelable en 2050. Pour cela, il faudra multiplier par 30 la quantité d’énergie produite grâce à l’éolien marin, par 4 l’éolien terrestre, et par 21 l’énergie solaire.

Le scénario M1

Ce scénario prévoit une sortie plus douce du nucléaire en atteignant les mêmes objectifs que le scénario précédent, mais à l’horizon 2060. Les proportions des différentes énergies renouvelables seraient les suivantes : 21% pour l’éolien maritime, 23% pour l’éolien terrestre, et 36% pour le solaire.

Le scénario M23

De la même manière que le scénario M1, celui-ci prévoit une sortie du nucléaire pour 2060. La France miserait ici principalement sur le développement de la production énergétique éolienne.

Trois scénarios supplémentaires prévoient que le mix énergétique français soit composé d’une association entre les énergies renouvelables et l’énergie nucléaire. Ce sont les « scénarios N ».

Le scénario N1 

Pour la réalisation de ce scénario, il est prévu de construire 8 nouveaux EPR (European Pressurized Reactor), les réacteurs nouvelle génération. Les énergies renouvelables représenteraient ici plus des deux tiers de la production électrique française.

Le scénario N2 

Le second scénario N prévoit la construction de 14 nouveaux EPR. Si la production nucléaire s’accélèrerait, les énergies renouvelables représenteraient tout de même 2/3 de la production électrique nationale.

Le scénario N03

Dans ce troisième scénario N, il est prévu que le nucléaire et le renouvelable soient producteurs égaux d’énergie électrique en 2050. Pour cela, la production nucléaire serait mise en avant par la construction de 14 nouveaux EPR ainsi que celle de miniréacteurs d’appoint (Small Modular Reactors).

Les enseignements de l’étude menée par RTE

La réalisation de Futurs Énergétiques 2050 a permis de mettre en avant différents enseignements. Ces enseignements tiennent compte de la situation actuelle au sein du territoire. Mais ils répondent également à la problématique de sortie des énergies fossiles.

La consommation 

Concernant la consommation énergétique en France, cette étude a permis de mettre en avant 3 points importants.

  • Il est indispensable de mettre en place des actions agissant sur la consommation (voire la sobriété) énergétique pour pouvoir répondre aux objectifs climatiques.
  • Pour se substituer aux énergies fossiles, la consommation d’électricité va augmenter, alors même que la consommation globale d’énergie va diminuer.
  • Electrifier les procédés industriels permettrait de réduire l’empreinte carbone du pays, même si cela augmenterait la consommation d’électricité.

Le mix énergétique

Pour ce qui est de la transformation du mix énergétique français, il apparaît impossible pour Rte d’atteindre la neutralité carbone en 2050 sans un réel effort de développement des énergies renouvelables. De même, si la France ne met pas en route la construction de nouveaux réacteurs nucléaires, il faudrait qu’elle développe de manière plus rapide que nos voisins européens les énergies renouvelables.

L’économie

Rte a pensé la manière dont les différents scénarios de mix énergétique impacterait l’économie du pays.

  • Si la construction de nouveaux réacteurs permet de conserver un parc nucléaire d’une capacité de production d’environ 40 GW, alors cela parait pertinent d’un point de vue économique.
  • Les installations renouvelables électriques sont de plus en plus compétitives.
  • En fonction du scénario privilégié, les moyens de pilotage pour garantir la sécurité du système sont différents. Ainsi, développer le pilotage de la consommation, des interconnexions, le stockage hydraulique ainsi que des batteries pour accompagner l’énergie solaire représente un intérêt économique.
  • Pour rendre réalisable la transition énergétique, chaque scénario requiert que les réseaux électriques soient redimensionnés.

Les systèmes et les technologies

La bonne réussite de certains de ces scénarios nécessite des investissements technologiques conséquents.

  • Pour les secteurs difficiles à électrifier ainsi que pour les scénarios nécessitant un développement conséquent des énergies renouvelables, créer un « système hydrogène bas-carbone » serait un atout.
  • Pour respecter certains scénarios, notamment ceux faisant le pari de développer fortement les énergies renouvelables, il faudra miser sur des paris technologiques lourds.
  • Il faut dès à présent prendre en compte les impacts futurs du changement climatique sur la production renouvelable.

L’espace et l’environnement

Certains scénarios de mix énergétique nécessiteront des adaptations de l’espace différentes.

  • Développer les énergies renouvelables représentera un enjeu au cœur de chaque territoire. Cela afin de préserver le cadre de vie tout en prenant en compte que ces productions énergétiques suscitent un aménagement de l’espace spécifique.
  • L’atteinte de la neutralité carbone sera réalisable même en prenant en considération le bilan carbone complet des infrastructures. Cela sur toute leur durée de vie.
  • Il sera nécessaire d’anticiper les tensions qui pourront prendre place. Notamment concernant l’approvisionnement des ressources minérales, au cours du processus de transition énergétique.

Ainsi, Rte souligne l’urgence de la mobilisation des acteurs du secteur énergétique. Le développement des énergies renouvelables ainsi que le maintient et la préservation des réacteurs nucléaires actuels semble également nécessaire. De plus, la neutralité carbone au sein du système électrique français peut être atteinte pour un coût qui est maitrisable pour la France.

🔎 Ces articles pourraient vous intéresser :

< See more posts

< Voir plus d’articles