1 décembre 2022

 | 

Temps de lecture : < 1 minutes

Le niveau de demande d’accès régulé à l’électricité nucléaire historique (ARENH) pour 2023 enfin connu

0
Chaque semaine, les experts de Capitole Energie analysent le marché de l’énergie pour apporter aux clients un éclairage sur l’évolution des prix du marché de l’énergie.

Comme chaque année, les entreprises ayant souscrit un contrat avec de l’ARENH attendent ce moment pour pouvoir calculer leur budget énergie de l’année à venir.

Pour 2023, l’information vient d’être publiée sur le site de la commission de régulation à l’énergie (CRE).

Une demande de volume ARENH pour 2023 en baisse

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a reçu des demandes totalisant 148,87 TWh d’électricité de la part de 87 fournisseurs pour l’année 2023 (hors mise à disposition des pertes des gestionnaires de réseaux et des filiales extérieures d’EDF).

« La CRE observe une baisse du volume de demande d’ARENH pour l’année 2023 par rapport à 2022 où les fournisseurs avaient formulé une demande totale de 160,05 TWh. » précise le communiqué de Presse.

Un taux d’écrêtement de 32,57 %

La demande d’ARENH totale, après corrections de la CRE, s’élève à 148,30 TWh, soit un taux d’attribution de 67,43 %. La CRE notifiera à chaque fournisseur le volume d’ARENH qui lui sera attribué, ainsi que, le cas échéant, les motifs des corrections appliquées à sa demande.

Le taux d’écrêtement est donc de 32,57 % contre 37,6 % l’année dernière. Les fournisseurs devront donc solder leur demande de MWh manquant sur le marché de gros qui, pour information, clôturait à 445 €/MWh pour le CAL-23 ce jeudi 1er décembre 2022.

Pour en savoir plus sur le mécanisme de l’ARENH rendez-vous sur notre article complet juste ici : Comprendre le mécanisme de l’ARENH

< See more posts

< Voir plus d’articles