21 novembre 2022

 | 

Temps de lecture : 2 minutes

Risque « élevé » de coupure d’électricité en janvier

0
Chaque semaine, les experts de Capitole Energie analysent le marché de l’énergie pour apporter aux clients un éclairage sur l’évolution des prix du marché de l’énergie.

Vendredi 18 novembre, RTE, le gestionnaire de réseau, annonçait que le risque de coupure d’électricité sur le réseau est très présent pour janvier 2023.  

Le risque de coupure s’accentue pour l’hiver

Rte indique en effet que le recours à un des signaux d’alerte Ecowatt est élevé cet hiver. Le signal d’alerte rouge risque notamment d’être activé, surtout sur le mois de janvier 2023. Pour rappel, Ecowatt est le système de « météo de l’électricité » mis en place par Rte et l’ADEME. Il permet de suivre la tension sur le réseau électrique à chaque heure de la journée. Ces perspectives ont été mises en avant par l’actualisation des prévisions liées au système électrique publiées par Rte. Le gestionnaire de réseau indique donc que « le mois de janvier concentre à présent davantage de risque » de tension. 

Continuer les efforts pour réduire la consommation électrique

Depuis plusieurs semaines, la consommation électrique globale sur le réseau a diminué de – 6,6% (sur les 4 dernières semaines, par rapport à la moyenne de 2014 à 2019). Cette baisse de consommation, coïncide toutefois à un mois d’octobre particulièrement chaud en comparaison avec les années passées. C’est pourquoi, Rte appelle les Français à poursuivre les efforts de réduction de la consommation, notamment sur le mois de janvier.

Diminution toujours plus marquée de la disponibilité nucléaire

Il y a quelques jours, le calendrier officiel d’EDF prévoyait une disponibilité de 48 GW au 1er janvier. Selon Rte, la disponibilité nucléaire serait plutôt de l’ordre de 40 GW. Cela représente environ 65% de la capacité nucléaire installée. En septembre, Rte envisageait une disponibilité de 45 GW au 1er janvier. Les perspectives sont donc d’ores et déjà revues à la baisse puisque 26 réacteurs nucléaires sont toujours à l’arrêt pour maintenance. Malgré la volonté d’EDF d’industrialiser les travaux de redémarrage, le scénario le plus probable reste donc une disponibilité nucléaire de 40 GW au 1er janvier.

Les températures cet hiver : quel impact sur le réseau ?

L’évolution des températures cet hiver aura effectivement un impact sur la fragilité du réseau électrique. Selon Rte, le signal rouge d’Ecowatt pourrait s’activer entre 0 et 2 fois si les températures sont « normales », et entre 0 et 5 fois si l’hiver est plus froid. Aussi, la prudence reste de mise pour garantir la sécurité du réseau électrique. Les consommateurs sont grandement invités à réduire leur consommation, notamment aux heures de pointe d’utilisation du réseau.  

 

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez réduire votre consommation énergétique ? Découvrez toutes nos astuces dans l’article ci-dessous :

 

  Ces articles pourraient également vous intéresser :  

< See more posts

< Voir plus d’articles